Levi, Rosalie

Vision de l’artiste

Mon travail est très fluide et sensuel, exprimant l’énergie à l’intérieur de la forme et en invoquant les émotions de l’observateur de l’artiste. En groupes, chaque sujet coule un dans l’autre, qui représente la force et la continuité de l’esprit humain.

Biographie

« J’ai passé ma jeunesse et le début de ma carrière en affaires, suivant où le destin m’a conduit, vers le chemin de numéros, de la carrière banquière, comptabilité et des affaires, mais dans mon cœur, l’art m’avait attiré toujours. J’ai tâté même dans le commerce de vêtements peints pendant quelques années.  Périodiquement, je prendrais une classe d’art pour nourrir mon âme, en faisant des sculptures dans le début de ma vingtaine et à nouveau comme une jeune maman. Enfin, au bout de ma trentaine, j’ai terminé avec la comptabilité et je me suis retournée à l’école à plein temps pour étudier le Design d’intérieur et pour combiner mes compétences de numéros avec mon côté artistique. Ce fut le début de mon chemin vers mon avenir, en permettant à mon moi créatif à progresser et accroître.

Travaillant comme le designer, j’ai eu la liberté d’être créatif, mon âme d’artiste s’épanouit.  Avec l’encouragement et le soutien de ma famille et mes amis, j’ai commencé à sculpter, créant une série de sculpture en bronze et des pendentifs argent miniature, mais aussi des peintures sur toile.

En 2004, j’ai commencé à exposer mon travail dans des galeries au Canada et aux États-Unis avec beaucoup de succès. En 2013, j’ai été invitée à créer une sculpture technique mixte de 5pi — devant un public, sur une période de 3 jours — au Festival Black and Blue à Montréal. J’ai créé des sculptures et des peintures sur commandes spéciales, et très bientôt, je vais faire des bas-reliefs et des murales.  »

Rosalie vit actuellement à Saint Lazare, bien connu pour leurs chevaux et les sentiers. Cela lui a inspiré pour créer une série sur les chevaux, commençant par «Stallion’s Pride». Son «Mare’s Love » a été acheté par la ville de Saint-Lazare en 2012.

Ses uniques sculptures ont été vendues pas seulement au Canada mais même en Argentine et Brésil.

Actuellement, ses ouvres sont présentées dans les expositions collectives et dans des galeries d’art privées à Montréal. Son travail se trouve également dans les collections privées au Canada, en Amérique du Sud,  et aux États-Unis.