Barbeau, Marcel

Marcel Barbeau est né à Montréal le 18 février 1925. Il s’initie à l’art avec Paul-Émile Borduas à l’École du Meuble de Montréal. À partir de 1945 et jusqu’en 1953, il fréquente l’atelier personnel de Borduas, participe à toutes les activités du groupe Automatiste entre 1946 et 1955, dont ses deux premières expositions d’avril 1946 et de février 1947, et il signe le manifeste « Refus Global » en 1948. De 1958 à 1974, il vit et fait carrière à l’extérieur du Québec. Vancouver, Paris, New York, la Californie du Sud sont tour à tour ses ports d’attache. Depuis 1991, il partage à nouveau sa production entre Montréal, Pointe-au-Pic et Paris.

Peintre et sculpteur, il s’est aussi intéressé à l’estampe, à la photographie et à la performance. Il a réalisé plusieurs œuvres publiques, dont les sculptures Liberté, liberté chérie, (1987), Les portes du regard, Montréal-Est (1990),1992: Fenêtre sur l’avenir, Université Mc Gill et la murale Laurentide pour les trains de Via Rail.

Oeuvres de l’artiste